Parcours

On me demande souvent si Belinda n’est pas surnom (prénom non Musulman). Belinda est bel et bien mon prénom et je n’en ai pas d’autres. Je dois dire que je suis même très fière de le porter en raison de son originalité. Je suis née à Alger de Mère Algérienne et de Père Mauritanien.

Educatif

J’obtiens mon bac à tout juste 17 ans. Puis je m’envole vers les Etats-Unis afin d’y poursuivre (initialement) des études de production de films. Une fois sur place, je décide de changer de filière et d’opter pour la gestion des affaires. Après mon Associate Degree, je prends le chemin du retour.

De retour en Afrique

Je m’octroie une année sabbatique afin de trouver ma voie et je décide alors d’investir dans le relationnel pour me construire un réseau de contacts et je parcours ainsi le Monde.

Ce n’est que quelques années plus tard que je reprends mes études en gestion des affaires, en psychologie et en étude de comportements et profilage. Je parle couramment 4 langues (Anglais, Français, Arabe et Espagnol) et passablement 3 autres langues.

`Professionnel

En Avril 2001, et à un mois de mes 20 ans je profite d’un séjour au Maroc pour m’inscrire en tant que simple participante au Sommet des Premières Dames de Marrakech. Je rencontre alors Zoulikha Nasri (Paix à son Ame) ex Conseillère de Sa Majesté le Roi Mohamed VI, ainsi que certaines Premières Dames d’Afrique. Je pénètre alors dans un univers qui m’est étranger mais qui m’ouvrira beaucoup de portes par la suite.

Deux mois après le sommet, je me rends en Thaïlande toute seule, inaugurant ainsi ma découverte de l’Asie. A l’âge de 22 ans, je me rends au Brunei à l’invitation de membres de la Famille Royale.

J’y rencontre alors le Prince héritier Al Muhtadee Billah, son cousin le Prince Abdel Qawi et la Princesse Azeemah puis je fais connaissance de l’ex Premier Ministre de la Malaisie Mahatir, de l’ex Premier Ministre de Villepin (alors Ministre des Affaires Étrangères) et de nombreuses autres Personnalités du Monde (atterrissant ainsi dans une nouvelle sphère).

Puis je participe la même année à un Forum organisé par l’ASEAN à Bandar Seri Begawan (l’occasion pour moi de rencontrer d’autres Personnes inspirantes). A l’âge de 23 ans j’ouvre un petit bureau de change et je commence à représenter une société Américaine de formation militaire en Afrique pour laquelle j’obtiens assez de contrats s’étalant sur plusieurs années.

A l’âge de 24 ans et munie d’un bon capital, je décide de me lancer dans le business. J’importe des véhicules 4×4 de seconde main des Etats-Unis et de vêtements fabriqués en Chine que je transporte par containers vers l’Afrique destinés à la vente en gros puis j’acquiers mon premier terrain en Afrique à Ziniaré (à 50 km de Ouagadougou) au Burkina Faso afin d’y construire une usine de vêtements.

A l’âge de 25 ans j’ajoute à mes occupations entrepreneuriales, la consultation (qui sera plus tournée vers le lobbying). En 2008, je décide de prendre un break aussi bien du business que de la consultation et de dédier 3 mois de ma vie à l’écriture juste pour le plaisir des lettres.

J’écris alors 5 romans en l’espace de trois mois que je publie à compte d’auteur puis je me rends en Libye pour y rencontrer le Guide (Paix à son Ame) pour lequel je travaille  (toujours en tant que Consultante Indépendante) de 2008 à 2010 (élargissant ses réseaux sur la plateforme traditionnelle Africaine).

En 2009 je lance ma marque de vêtements et publie mon 6ème livre. A partir de Novembre 2010, mon réseau relationnel connait alors une forte expansion me permettant d’accéder à d’autres sphères toujours plus impressionnantes.

Je publie un 7ème livre en 2011 et un 8ème livre en 2014. Aujourd’hui, vêtue d’une expérience professionnelle de plus de 13 ans dans la Consultation et le Lobbying et familière avec le Monde des Affaires et ayant pour Amis un grand nombre de Personnalités de ce Monde (dont plusieurs Chefs d’Etat), je me rends compte que les risques pris à l’âge de 17 ans (par le changement de toute une trajectoire) m’ont offert des résultats que je n’aurai jamais pu imaginer. Et la Vie continue…

Comme quoi il ne faut jamais avoir peur de suivre sa voie et ne pas craindre les nombreux aléas que l’on rencontrera en cours de route. Tout ceci forge, épanouit et renforce. On ne finit jamais d’apprendre. La Vie est un Combat ! Et tout le Monde a cette même prestance de l’Eboueur au Roi; une Prestance appelée Humanité.